Bypass Repeated Content

Un « château de porcelaine » de rang européen

Château de la Favorite de Rastatt

Fliesen in Delfter Manier in der Sala Terrena von Schloss Favorite Rastatt; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Andrea Rachele
Carreaux dans le style de la faïence de Delft

La Sala Terrena

Pratiquement chaque château baroque possède une « sala terrena » ou salle du rez-de-chaussée. Mais celle du château de la Favorite de Rastatt est dotée d’une forme inhabituelle : c’est une salle abritant à la fois une grotte et une salle des banquets. C’est pourquoi l’apparence de cette salle octogonale évolue fortement du bas vers le haut.

Sala Terrena au château de la Favorite de Rastatt ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Murs carrelés à la mode de Delft.

Une salle sur plusieurs étages

Au rez-de-chaussée, les niches, bassins et carreaux bleus et blancs d’aspect froid rappellent une grotte, tandis que les éléments de la salle des banquets sont mis en avant à l’étage supérieur avec le stuc marbre d’aspect chaud et la peinture mythologique du plafond. Les murs sont parés de carreaux bleus et blancs que l’on retrouve dans l’ensemble du château. Les motifs simples d’animaux et de paysages, peints avec délicatesse, étaient censés imiter les faïences de Delft dont la popularité a traversé les siècles jusqu’à nos jours. Cette céramique hollandaise imitait la porcelaine bleue et blanche très convoitée importée de Chine, que l’on ne pouvait pas produire en Europe avant 1710.

Bassin placé dans une niche dans la Sala Terrena du château de la Favorite de Rastatt ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, auteur inconnu

Une niche abritant un bassin avec la personnification de l’automne.

Les statues de la Sala Terrena

Les niches semi-circulaires abritent de grandes sculptures. Caritas, l’amour chrétien, et Justitia, la justice, se font face – des vertus qui revêtaient une importance particulière aux yeux de la souveraine et pieuse catholique Sibylla Augusta. Les autres statues féminines, accompagnées de putti, incarnent les quatre saisons, mais aussi les heures du jour et les tempéraments. Elles faisaient autrefois partie des fontaines intérieures qui avaient pour fonction de refroidir le château en été.

Besucher in der Sala Terrena von Schloss Favorite Rastatt; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

En savoir plus

Œuvres d'art et pièces

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.