Bypass Repeated Content

Un « château de porcelaine » de rang européen

Château de la Favorite de Rastatt

Ein Loukong-Teeservice in der Porzellansammlung Sibylla Augustas in Schloss Favorite; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Urheber unbekannt
La collection exceptionnelle de Sibylla Augusta

Porcelaine et verre

Le château de la Favorite est célèbre parmi les experts du monde entier pour ses larges collections de porcelaine de Meissen datant des premières années de la manufacture vers 1710 à 1730. Les collections sont exposées au deuxième étage et visibles au cours de visites guidées.

Bol chinois de la dynastie Ming au château de la Favorite de Rastatt ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Adi Bachinger

Bol chinois de la dynastie Ming.

Porcelaines bleu et blanc de Chine

En Chine, on connaissait déjà depuis des siècles la porcelaine blanche et on l’exportait aussi vers l’Europe. Les quelque 370 porcelaines chinoises du château de la Favorite ont été fabriquées entre 1680 et 1720 pour la majeure partie, sous le règne de l’empereur Kangxi de la dynastie Qing. Les porcelaines plus anciennes, fabriquées avant 1644 à l’époque de la dynastie Ming, ont été transmises de génération en génération. De minuscules flacons et vases étaient autrefois présentés sur les manteaux de cheminées. Quasiment tous ont une chose en commun : ils sont bleus et blancs.

De l’artisanat d’art venu d’Asie

Outre les céramiques bleues et blanches, on peut admirer d’autres céramiques précieuses d’Asie : de magnifiques vases aux décors colorés de Chine et du Japon ou des cruches en grès brun chinois de Yixing. Le goût prononcé à l’époque pour l’artisanat d’art et les motifs de l’Asie de l’Est est bien visible dans l’appartement du prince héritier Ludwig Georg, à travers les revêtements muraux, les meubles et les peintures au plafond, dont certains sont d’origine asiatique, et d’autres d’inspiration asiatique.

Figuren aus Porzellan und Böttgersteinzeug, nach asiatischen Vorbildern in Meißen gefertigt, Schloss Favorite Rastatt; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Martine Beck-Coppola

Figurines en porcelaine et grès de Böttger qui ont été confectionnées d’après des modèles asiatiques en porcelaine de Meissen.

Une cliente précoce de la manufacture Meissen

Les Européens chérissaient depuis longtemps le rêve de pouvoir produire eux-mêmes de la porcelaine. Il n’a pris forme qu’au début du XVIIIe siècle. C’est en 1710, au début de la construction du château de la Favorite, que la manufacture de porcelaine de Meissen démarra sa production. Sibylla Augusta fut l’une des premières clientes, ce qui n’a rien d’étonnant, car elle était en contact avec son fondateur, le prince-électeur August dem Starken von Sachsen. Les premières porcelaines de Meissen du château de la Favorite montrent les formes, techniques et couleurs qui se sont développées au fil du temps.

Cristal de Bohème de la collection de Sibylla Augusta dans le château de la Favorite de Rastatt ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Martine Beck-Coppola

Cristal de Bohème de la collection de la margrave Sibylla Augusta.

Cristal de Bohème

La plupart des calices finement gravés, des coupes et flacons de la collection réunie par Sibylla Augusta proviennent de sa Bohême natale, l’un des principaux centres de production de verre et de cristal. Particulièrement précieux sont les verres aux décors taillés et ornés de médaillons en rubis doré avec feuille d’or intermédiaire.

En savoir plus

Personnalités
Monuments et fonctions
Œuvres d'art et pièces

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.